Foire aux vins : les appellations qui en bouchent un coin

Foire aux vins : les appellations qui en bouchent un coin

La foire aux vins et les vendanges ont commencé ! Les guides et autres magazines fleurissent de bonnes affaires. On parle des Bourgognes, des Bordeaux, des Côtes du Rhône… Mais la grande offre de la foire aux vins permet d’aller faire un tour vers d’autres appellations, moins réputées mais tout aussi passionnantes :

 

VIN-DE-CORSE OU CORSE

 

Les vins corses ont été longtemps maltraités à cause de cépages mal adaptés qui privilégiaient le rendement. Mais ils sont en pleine mutation avec la mise en place de cépages endémiques : des cépages originaires de l’île de beauté et adaptés au climat et à la variété des sols corses. Les principaux cépages : le Niellucciu, le Vermentinu, le Sciaccarellu.

 

ANJOU, ANJOU-VILLAGES ET ANJOU COTEAUX DE LA LOIRE

 

En blanc comme en rouge, la Vallée de la Loire brille aussi dans les appellations les moins courantes : cépages Gamay et Cabernet franc pour le rouge et Chenin et Melon de Bourgogne pour les blancs.

 

SAINT-CHINIAN, FAUGERES ET CORBIÈRES EN LANGUEDOC

 

Les vins du Languedoc sont principalement issus des cépages Syrah et Grenache qui donnent des tanins fermes et sont à l’origine des arômes de fruits noirs. Réputés robustes, les vins languedociens peuvent devenir assez légers quand il s’agit d’un Corbière, autour de Narbonne.

 

ET LE BEAUJOLAIS ?

 

Les crues du Beaujolais sont souvent mésestimées et c’est bien dommage car il existe toute une génération de jeunes agriculteurs qui prennent des initiatives en terme de méthode de culture.

 

Profitez de la foire et soyez curieux !

 

Découvrez aussi :

Aucun commentaire

Postez un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.