Le conte de Noël de Françoise Bernard

Le conte de Noël de Françoise Bernard

Vous avez probablement vu passer un livre de cuisine de Françoise Bernard dans votre famille. Cadeau pour les fêtes, j’ai rencontré l’icône de la cuisine domestique des années 60 et 70. Souvenirs et confidences pour un conte de Noël gourmand.

 

Écouter l’émission

logo

 

Andrée Jonquoy alias Françoise Bernard 

Françoise Bernard est à la cuisine ce que Laurence Pernoud est à la maternité : une figure qui a décomplexé toute une génération de femmes de l’après-guerre. Avant de devenir Françoise Bernard, la cuisinière culte des années 60 a commencé comme assistante au service financier d’un groupe agroalimentaire. Elle s’appelait alors Andrée Jonquoy :

« L’entreprise cherchait une fille qui pouvait incarner le personnage d’une jeune femme d’après-guerre sachant préparer des choses appétissantes pour sa famille et ses amis. »


C’est ainsi que Françoise Bernard est née, d’après les deux prénoms les plus donnés à l’époque.

 

Les recettes faciles de Françoise Bernard, un best-seller

Le livre de recette de Françoise Bernard
Le livre de recette de Françoise Bernard (Laurent Mariotte / Radio France)

Paru aux éditions Hachette Cuisine en 1965, le livre Les Recettes Faciles de Françoise Bernard est devenu un best-seller : plus d’1,5 million d’exemplaires vendus. A ce compte, il fait partie de ces livres de référence que l’on transmet de famille en famille. Comme Ginette Mathiot, Françoise Bernard a formé des générations de cordons bleus grâce à ses conseils et annotations qu’elle incorporait dans ses recettes :

« Ginette Mathiot m’avait préparé le terrain en ne parlant pas le langage des livres de classes. Comme elle, je ne voulais pas de jargon. »

Avec son minois de femme moderne et ses cheveux courts, la force de Françoise Bernard a été de simplifier les recettes et de prendre par la main ses lectrices pour qu’elles apprennent, comme elle, la cuisine en la faisant.

Les Recettes Faciles de Françoise Bernard, disponible aux éditions Hachette Cuisine, 736 pages, 22,90 euros.

 

Le souvenir de Noël de Françoise Bernard

« La bonne mettait en place le repas. Elle dressait un grand plateau de foie gras. Des médaillons pris dans la gelée. C’était beau, on aurait dit des étoiles »

Pour Noël, Françoise Bernard veut conseiller l’emblématique dinde fourrée et la bûche aux marrons, deux recettes traditionnelles mais surtout bon marché, préoccupation qui n’a jamais cessé d’être sa priorité.

Découvrez aussi :

2 Commentaires
  • DEBURGRAVE Roselyne
    Posté à 21:37h, 05 août Répondre

    Bonsoir ,
    Je suis énormément les recettes de Madame Françoise BERNARD , j’ai eu son livre en cadeau de mariage en 68 et depuis j’en ai acheté à mes filles et aussi à mes amis (es) , bien expliqué à chaque recette , Je lui dit un très grand merci ,et a vous aussi Laurent Mariotte de mettre cette grande dame à l’honneur .
    Bien amicalement
    Roselyne

  • Testini Barbara
    Posté à 21:13h, 24 juillet Répondre

    Bonjour, j’ai reçu le livre « Recettes faciles » de Françoise Bernard de mon oncle, un pretre qui l’a eu je ne sais pas où à Rome. Il me l’avait offert parce que j’apprenais la langue française et donc il aurait pu m’intéresser au point de vue linguistique. Aujourd’hui c’est un livre auquel je ne pourrais jamais renoncer, parce que j’y trouve trèa bien expliquées toute une série de recettes que j’adore: les pommes de terre en robe des champs, les pains d’amandes, la pissaladiera niçoise pour n’en citer que quelques unes. Je voudrais vraiment dire à madame Bernard toute ma reconnaissance pour ce livre, qui, j’en suis sure, est fondamentale pour ma vie de femme, mère et prof de français en Italie. Est-il possible de lui envoyer un petit mot par e-mail? Je vous remercie bien pour votre attention. Barbara Testini

Postez un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.